LA BI-CARBURATION

réveiller et endormir le moteur au gasoil

Le principe consiste à démarrer le moteur au gasoil, de façon à injecter l'huile dans le circuit, à partir du moment où le moteur est chaud.
Avant d'éteindre le moteur, on repasse au gasoil pour purger le circuit.
Tous les types de moteurs Diesel peuvent carburer à l'huile végétale sur ce principe.
Cependant, aucun retour d'expérience de bi-carburation avec des pompes Roto, Luca et Delphi ne permet de garantir que ça marche. Le Kit du constructeur allemand Elsbett est fourni exclusivement pour des pompes Bosch.
Pour les moteurs à injection directe et les groupes électrogènes diesel, la bi-carburation est la seule solution viable pour tourner à plus de 30% d'hvp ; dans ces cas, on ne se préoccupe pas de la marque de la pompe à injection.
Le montage consiste à doubler le circuit d'alimentation en carburant, par l'addition d'un deuxième réservoir " de démarrage " pour le gasoil, d'un deuxième filtre à carburant et d'un système de vannes, soit manuelles soit électriques, soit électroniques.
Pour éviter les mélanges intempestifs, il est également nécessaire de doubler les circuits de retour.


L'INJECTION INDIRECTE

Dans les moteurs à injection directe, le carburant est directement injecté dans la chambre de combustion.
Ils ne sont pas équipés de bougies de préchauffe, et la pression d'injection est plus élevée : de 200 jusqu'à 1000 bars pour les moteurs nouvelle génération (HDI, Common rail, injecteurs pompes…)
Ils sont caractérisés par une température de fonctionnement moins élevée (par rapport aux injections indirectes) qui les pénalise pour la combustion de l'huile. C'est pourquoi il est recommandé de ne pas mélanger plus de 30 % d'huile végétale avec le gasoil dans un véhicule qui n'a pas été modifié.
Une majorité de tracteurs, camions, poids lourds sont à injection directe

Trois systèmes de bi-carburation ont fait leurs preuves :

a) La bicarburation " maison "

C'est l'adaptation la plus simple et la moins onéreuse. La permutation du circuit d'huile au gasoil s'effectue à partir de vannes manuelles.
Dans cette configuration, on installe les 2 vannes (3 voies) à l'intérieur de l'habitacle, ce qui rallonge les circuits d'alimentations et de retours, parfois de longueurs importantes et necessite d'avoir l'espace adéquat pour les installer. Ces vannes étant actionnées manuellement par le conducteur, la manipulation doit en être aisée.
Le deuxième réservoir peut être installé à la place de la roue de secours, à l'exterieur de l'habitacle de préférence.
Le diamètre de la durite d'alimentation en hvp, en provenance du réservoir principal, peut être avantageusement augmenté.

 

1. injecteurs
2. pompe à injection
3. " Pétalette "
4. filtre à carburant
4'. filtre à carburant chauffant (électrique) 5. pompe de prégavage
6. réservoir
6'. Réservoir de démarrage
7. Vannes manuelles 3 voies

 

(*) premier montage en "retour en court circuit" à l'entrée de la pompe à injection, sans deuxième vanne, mais ne semble pas judicieux quant à la pression interne de la pompe à injection.
(5) la pompe de prégavage est facultative

Un retour en court circuit
Pour diminuer le temps de purge du circuit, plusieurs utilisateurs ont branché le retour de la pompe à injection sur la dutite d'admission avant l'entrée de la pompe (à suivre…)

Fournisseurs :

Vannes manuelles hydrauliques 3/8° en L*
Coût : 37 € ttc
Delta Hydro
Z.I. 30100 BAGARD
 
Vannes manuelles hydrauliques PN 350 1/4° en L*
ref: ROBHP14L3V Coût : 30 € ttc
HYDROSYSTEM 11 ave des Allobroges 26 100 ROMANS SUR ISERE 04 75 71 10 60
fax 04 75 71 10 61
Nourrices gasoil d'occasion
12 litres : 15 €
M.P.R. zone technique du port
66750 SAINT CYPRIEN

04 68 21 11 55
mpr.port@wanadoo.fr

(*) les vannes en "T" ne conviennent pas pour cette application ( voir les inscriptions sur la manette)

 

Attention !
Sur les nouveaux moteurs Diesel, l'injection est synchronisée sur le temps de circulation du carburant. En rallongeant les durites d'alimentation, on risque de dérégler ce type de moteurs.
Un système de bicarburation "maison" est réalisable à partir d'électrovannes commandées par des interrupteurs au tableau de bord. Les électrovannes trois voies sont introuvables, il faut donc un montage composé de 4 électrovannes deux voies, ce qui augmente considérablement le coût d'adaptation.


b) Les systèmes clé en main

La bi-carburation assistée par interrupteur

  • Le Système de distribution et d'injection à l'huile végétale : SDIHV
    Principalement composé d'un boîtier scellé contenant les électrovannes, le SDIHV a été initialement conçu et breveté pour les tracteurs.

    Fournisseur :
    SDIHV
    Coût : 500 € BARRAULT Jean Pierre 6 Les grisonnières
    86 470 LAVAUSSEAU 05 49 57 83 76
    06 03 46 68 46

  • Elsbett propose un Kit à commande électrique manuelle
    (uniquement pour les pompes BOSCH)
    Il se compose de : 2ème réservoir, filtre carburant, pompe de pré-gavage, réchauffeur électrique, réchauffeur hydraulique, sonde de température, interrupteurs, relais, fusibles, durites, pompette manuelle (amorçage), manuel de montage.

    Kit bi-carburation
    Port compris
    Coût : 465 € ELSBETT GmbH
    Weissenburger strasse 15 D-91177 49(0)9173-77940
    F49(0)9173-77940 Elsbett@t-online.de

La bi-carburation assistée par ordinateur

  • système Biodrive
    Un ordinateur de bord bascule automatiquement sur l'alimentation en huile lorsque la température de l'huile atteint 60°C.
    Les kit de bi-carburation électronique sont souvent composés d'équipements annexes : réchauffeurs carburants, filtre à carburant à 5 microns en métal(voir Wolfgang UHLIG ci dessous)


Témoignage d'un utilisateur :

J'ai roulé à l'huile de colza !
Contact ! La petite VW Polo TDI s'ébroue comme n'importe quelle autre voiture. Normal ; pour l'instant elle roule au diesel, son carburant " naturel ". Sous le tableau de bord, un étrange petit ordinateur est le seul signe qui révèle que cette automobile est différente. Un voyant indique que le moteur est actuellement alimenté par du diesel.
Après quelques minutes d'utilisation, dès que la température de l'huile de colza est suffisamment élevée, un autre voyant s'allume. et l'alimentation passe automatiquement à l'huile de colza. En fait tout dépend de la température extérieure. Dès qu'il fait chaud, ce passage d'un carburant à l'autre se fait plus rapidement. Et si la voiture a roulé il y a moins de deux heures, la permutation est également très rapide. Selon les cas de figures, cela prend de deux à dix minutes. Pour le conducteur, le passage d'un mode d'alimentation à l'autre passe totalement inaperçu.
Accélération : la voiture répond parfaitement, les 100 CV développés par le turbo à injection directe sont bien là ! En troisième ou quatrième, les reprises à bas régime sont franches et le moteur a du couple. Impossible de se rendre compte que cette voiture est différente d'une autre si l'on est pas averti.

Aucun ordinateur ne peut savoir quand vous vous arrêterez. C'est au conducteur que revient la responsabilité de retourner au gasoil deux minutes avant de couper le moteur.

Fournisseurs :
Système électronique biodrive (coût : 2000 € ) http://www.biodrive.ch

Contact d'un diffuseur-utilisateur, francophone, sur Polo HDI
Kit biodrive Wolfgang UHLIG
9 rue Amat C.P 261 CH 1211 Geneve 21 41227329352
M 41793571843
F 4122731 93 73 Uhligtec@bluewin.ch

Une entreprise française propose un Kit bi-carburation dans ses catalogues
Kit bi-carburation BOREL* Domaine universitaire Sud Actimart allée de Palestine
38610 GIERES / GRENOBLE 04 56 380 380
borel@borel.fr
http://www.borel.fr
(*)pour l'instant, cet établissement ne diffuse pas l'équipement, il effectue des démarches auprès du centre national de réception des véhicules pour connaître leur cahier des charges, si toutefois il existe

 

La bi-carburation OFFICIELLE

L'entreprise SCANIA à Aubord (04 66 71 13 13) installe des systèmes de bi-carburation sur des véhicules BTP qui travaillent en postes fixes prolongés (bétonnières, tractopelles) et sont donc autorisés à utiliser du fuel rouge pendant cette période.
Le problème, c'est qu'à partir du moment ou le moteur a brûlé du rouge, il est impossible pour le douanier de contrôler si le chauffeur a effectivement basculé sur le gasoil blanc avant de reprendre la route, ou s'il vient juste de permuter.
C'est pourquoi, les électrovannes du kit de bi-carburation sont connectées au frein de parking. Les faisceaux électriques sont plombés. L'installation d'un Kit est systématiquement déclarée aux douanes (Numéros de série …).
Son coût : entre 2100 et 2600 € pose et papiers compris (mais pas le second réservoir), n'existe qu'en 24 Volts.

 

c) Coûts et temps de travail

En matériel, les coûts peuvent varier de 300 à 2000 € selon les options. Une journée complète de main d'œuvre est nécessaire.


d) Conclusion

La bi-carburation est une solution technique très fiable.

Elle a plusieurs inconvénients :

  • On reste toujours dépendant du gasoil, pour environ 10% du volume de carburant.
    On peut réduire cette proportion de gasoil en installant les réchauffeurs et pompe de prégavage sur le circuit d'huile, ce qui permet de démarrer directement à l'huile en été.
    Un véhicule qui dort à l'intérieur d'un garage consommera également moins de gasoil pour que le moteur atteigne la température requise pour envoyer l'huile.
    On peut également remplacer le gasoil par de l'huile + un additif (Cf. Annexe 1) (ne pas confondre avec le Diester ou Biodiesel qui attaque les durites).

  • le-la conducteur-rice doit penser à permuter sur le gasoil avant de couper le moteur. C'est une habitude à prendre ; si on oublie, on laisse tourner le moteur pendant 5mn, à l'arrêt, pour purger les circuits

  • La bi-carburation est moins discrète que l'adaptation 100 %type CIRAD. Cela ne pose pas de problème au passage du contrôle technique.

 

 

Toute cette page est disponible dans le livret : "Mécanique des fleurs III", un petit manuel technique pour adapter les moteurs Diesel aux huiles végétales, 68 pages, 8 €, que l'on peut commander au siège de l'asso :
roule ma fleur 48220 FRAISSINET DE LOZERE. Merci de nous soutenir !!!